Menu

 

L'aménagement du jardin

photo

Le jardin

Les allées

Dans le potager, le moyen pour que les allées ne soient pas envahies par la végétation est de les creuser afin de pouvoir poser un feutre perméable recouvert d'une bonne couche de sable.
On peut également les gazonner et les faire d'une largeur suffisante pour passer une tondeuse. J'ai retenu cette solution car rapide et naturelle.
Le trèfle blanc leur donne un bel aspect, est mellifère mais envahissant.

Les bordures

Les bordures en béton, droites ou festonnées, ou tous autres bordures en métal plastifié ou en bois traité et calibré sont à proscrire car elles enlèvent le caractère vieillot que doit avoir un jardin ancien et naturel et apportent de la rigidité dans sa conception.
On trouve encore de très jolies bordures en fonte de divers styles qui donnent au jardin un fini impeccable et une allure autre que celle de nos modernes plaques de béton.

photo Après quelques années de culture, à cause de l'envahissement sur son pourtour par du chiendent et autres adventices tenaces, je l'ai entouré, ainsi que les allées, de pavés de granit gris. L'effet est bien sûr moins naturel, plus rigide et plus contemporain mais n'est pas catastrophique du point de vue de l'esthétisme.

Les étiquettes

Les premières étiquettes -en plastique- furent bien sur acquises à la jardinerie du coin mais finirent vite à la poubelle tant elles choquaient dans le jardin.
Vinrent alors les étiquettes en bois, plus harmonieuses mais qui, aux intempéries s'assombrissaient et dont l'encre se dissolvait peu à peu en une même couleur grise.
Le bambou résiste bien mais l'encre disparaît et il faut les re-marquer tous les ans.
J'ai opter pour des étiquettes en ardoises qui peuvent se suspendre ou être collées sur des fiches en châtaignier (les colles universelles ne tiennent que peu de temps sous l'effet du soleil et j'ai opté pour "Résist à tout" de Pattex qui résiste à une large gamme de température. L'effet est naturel, discret, simple car elles se fondent parfaitement dans leur environnement et n'apportent pas de corps étranger à notre jardin. Le marquage se fait avec des feutres qui se trouvent en papeterie. L'encre résiste plus longtemps que sur le bois mais finit par disparaître.
Les étiquettes créées à partir de galets, fragments de faïences, etc... me font dire "Une roue est faite pour tourner, laissons aux galets, vivre leur vie de galets et aux étiquettes, leur vie d'étiquettes!."
Il existe bien sur des étiquettes en cuivre, en zinc, en aluminium pouvant être gravées à l'aide d'alphabet à frapper, ou émaillées... avec des supports adéquats, très belles mais qui sont pour d'autres bourses... et d'autres jardins.
Elles peuvent être faite par émaillage sur cuivre
exemple par http://www.aufildemaux.com/
avec toutes les qualités et les décorations que cette technique autorise.

photo photo photo
Le prieuré d'Orsans a également opté pour l'ardoise (photo du milieu)

photoDes étiquettes très belles peuvent être crées en poterie: sur une plaque de faïence, l'écriture gravée ou formée par des englobes émaillées ou des émaux de couleur pouvant être assorties à des décors. La technique du cloisonnage peut aussi être employée sur des plaques de lave puis cuites au four.
Les caractères peuvent être gravées sur une plaque de grès, cuites dans un four à bois ou même dans de la sciure qui donnera des impressions "flammées" à des étiquettes très rustiques et très naturelles.
Enfin, lza meilleure solution reste les étiquettes en terre dont le nom est gravée et suspendues à des tiges de métal.

Les constructions

L'abri de jardin

Les abris de jardin que l'on trouve sur le marché ne correspondent pas à l'esprit que nous recherchons. Ils se ressemblent tous et n'ont pas l'allure des cabanes de jardinier que l'on trouve encore dans les jardins ouvriers.
Aussi nous devrons prendre scies, planches, matériaux naturels et marteaux pour construire notre propre cabane en lui donnant un aspect rustique et tout le charme d'une construction "nature".

photo photo photo
Exemples de cabanes de jardin (auto construction ou à s'inspirer de construction d'artistes)

La serre

photo

La serre pourra venir s'accoler à celle-ci pour former un ensemble.
Si l'on utilise du polycarbonate, la construction d'une serre nécessite un grand soin quant à l'horizontalité, la verticalité et la précision des angles droits dans la position des profilés les uns par rapport aux autres.

Calcul de la puissance nécessaire au chauffage
Estimation Puissance en Kcal = V x 4 x Δ T

Volume de votre serre en m3 - (Largeur x longueur x hauteur moyenne de votre serre, le tout en mètre)
Δ T en °C - différence entre la température intérieure souhaitée et la température extérieure minimale dans votre région.
ex. 7°C intérieur / -7°C extérieur = Delta T de 14 °C

La pergola

à encore les pergolas du commerce sont toutes en pin traité, standardisées et banales.
 Des artisans dont les coordonnées figurent sur la page "fournisseurs" proposent des constructions en châtaignier écorcé qui seront du meilleur effet et dont la durée de vie sera bien supérieur à celles que l'on trouve habituellement.

La décoration

Les potées

On trouvait généralement dans de vieux contenants hors d'usage, des plantes que l'on protégeait l'hiver venu. Ceux ci étaient posés ça et là, sur des bancs improvisés ou des pierres taillées de récupération.
  Aujourd'hui, on peut se procurer de jolis pots aux formes simples dont l'aspect naturel du matériau mettra en valeur la végétation qu'elle contient.
  Ici, j'ai remarqué que dans les vieilles fermes et chez les personnes âgées, deux végétaux sont souvent à l'honneur:
-le pélargonium odorant, et
-le fuchsia.

Parmi les pélargoniums odorants, on trouve :
-Pelargonium capitatum et graveolens- à la senteur de rose,
-Pelargonium cucullatum- à senteur épicée,
-Pelargonium filicifolium- à senteur poivrée
-Pelargonium flagrens- à la senteur de Provence,
-Pelargonium gibbosum- à senteur de jacinthe,
-Pelargonium odoratissimum- à senteur de pomme verte,
-Pelargonium quercifolium et viscosissimum- à senteur de pin maritime,
-Pelargonium vitifolium- à senteur de citronnelle,
photo photo
photo photo
photo photo
et de nombreux hybrides et cultivars.

riginaires d'Amérique du Sud, les fuchsias sont des plantes d'ombre dont quelques variétés rustiques peuvent être cultivées en pleine terre. Sinon, cultiver en pot et les rentrer en serre ou dans une véranda, durant la mauvaise saison.

Ils ont donné un nombre sans cesse augmenté de cultivars. Parmi les botaniques, on peut citer:
-Fuchsia aquaelis- à fleurs jaunes,
-Fuchsia bacillaris
-Fuchsia capensis
-Fuchsia cordifolia- à fleurs rosés, l'hiver en serre. (70cm)
-Fuchsia fulgens
-Fuchsia lycioides
-Fuchsia magellanica- à fleurs rouges; très bien acclimaté dans nos régions.
photo
photo
photo
photo

Des objets artistiques

Décorer un jardin, c'est aussi l'occasion d'installer des éléments artistiques. Il n'est pas question de présenter des architectures de Calder ou de César, mais d'artistes locaux, des objets de brocante, de commerce spécialisé ou de potier dont les œuvres vous plaisent.

photo photo photo photo

Pied de page
Ce site est optimisé pour un écran de 1280x768.
Afin de pouvoir bénéficier d'un affichage correct, il est conseillé d'utiliser "Safari", "FireFox" ou "Opéra" qui répondent favorablement aux standards du web.
Les essayer c'est les adopter.